LA CAPITALE : BASSE TERRE


Image source: mapio.net

Basse –Terre, est la capitale administrative de la Guadeloupe

Située aux pieds de la Soufrière, la ville a connu une histoire très riche. En 1643, Charles Houël, gouverneur et sénéchal de la Guadeloupe, achète ces terres à la Compagnie des Isles d’Amérique. En 1650 il construit alors le fort et déplace la population sur la rive droite de la rivière qui la traverse (Le Galion). En 1702 après la fondation de la ville, les anglais l’incendient et l’occupent pendant sept ans ce qui entraine le développement de Pointe à Pitre.
C’est en 1802 que le Colonel Delgrès protègera la ville face au Général Richepance venu pour rétablir l’esclavage. Après de multiples combats, Delgrès capitule et meurt en héros. Basse-Terre connait alors un réel déclin et la Seconde Guerre Mondiale ne fait que renforcer cette position.
En 1976 , l’éruption de la Soufrière entraine l’évacuation de la ville.
Aujourd’hui classée ville d’art et d’histoire, elle est une bonne représentation de l’architecture créole depuis l’arrivée des premiers colons ; sa cathédrale dédiée à Notre dame de Guadeloupe est l’une des plus anciennes de l’archipel. En pleine mutation, elle offre aujourd’hui une image plus contemporaine.
Elle compte 12 410 habitants et s’étend sur 5,78 km².

Les pôles d’attractions de Basse Terre :

Le Fort Delgrès

Il est l’un des monuments les plus visités en Basse-Terre.
Haut lieu d’Histoire, le Fort Delgrès est aujourd’hui en pleine reconversion touristique puisqu’il multiplie les expositions à thème tout au long de l’année, notamment sur l’histoire locale.
Construit vers 1650 et classé monument historique depuis 1977, le Fort est la propriété du département. Situé à l’entrée de Basse-Terre, un arrêt s’impose. Vous y découvrirez l’histoire de la Guadeloupe et plus particulièrement celle des évènements de 1802 ( intense lutte des guadeloupéens contre l’esclavage)
A l’intérieur du Fort Delgrès se trouve un cimetière où reposent des soldats décédés pendant la colonie ; notamment l’Amiral Gourbeyre et le général Richepance, emporté par la fièvre jaune, après avoir remporté le combat en Guadeloupe.

Le Marché

Face à la mer, le Marché de Basse Terre vous surprendra par ses couleurs et par son brouhaha typique des marchés antillais. Vous apprécierez également la bonne odeur des épices sur les étales et la bonne humeur des doudous vêtues de leurs belles robes traditionnelles. Celles-ci vous proposeront très certainement de goûter leurs produits mais surtout vous donneront la fameuses recettes du poulet colombo…

La Distillerie Bologne

Installée à Rivières des Pères, au pied du massif de la Soufrière, la distillerie a gardé le nom des propriétaires  de la sucrerie des XVII et XVIIIème siècle. Bologne étant le nom d’une famille protestante des pays Bas qui avait transité par le Brésil.
Longtemps  l’habitation-sucrerie resta familiale, puis usine centrale et enfin distillerie agricole.
Entourée de canne noire, dont la couleur dépend des terres volcaniques, elle est la seule encore à cultiver cette variété de canne fortement typée. La spécialité de Bologne est de respecter les cycles naturels et, grâce à ces équipements spéciaux, la distillerie est la pionnière en matière de protection de l’environnement avec zéro déchet.

La production principale reste le rhum blanc (50 et 55 ° ) et la modernisation actuelle  permet d’atteindre le deuxième rang local.
La distillerie propose des rhums vieux, ainsi qu’une cuvée spéciale Chevalier de Saint-Georges à la robe vieille or qui fait plaisir à tous les amateurs.

L’Eglise du Mont Carmel

De nombreux fidèles viennent se recueillir dans le cadre de “ce petit Lourdes” situé sur la place des Carmes. L’église Notre Dame du Mont Carmel a été entièrement rebâtie ; seul le porche en pierre de taille date de la fin du 17° siècle. De style  jésuite, elle conserve une jolie vierge en bois polychrome qui selon la tradition aurait été enterrée par Christophe Colomb lors de son passage en 1493. De nombreux ex-voto comme des béquilles témoignent de son pouvoir miraculeux. A gauche de l’édifice, une grotte semblable de celle de Lourdes a été construite en 1917. Elle abrite une source prétendue miraculeuse où des bains ont été aménagés.

La Rue piétonne

Au centre de la ville, elle permet à tous, de flâner en toute quiétude et de visiter les nombreux magasins .

La Marina de Base terre

Sa position géographique privilégiée, vous permettra de suivre en première position, le passage des valeureux navigateurs de la mythique «Route du Rhum».

La Trace du Bassin bleu

Situation : au nord est de Basse Terre,

1 h30 de marche. Accès très facile.
La balade se fait par un sentier facile, agréable et ombragé, dans la forêt dense et humide. A mi-chemin trois carbets où l’on peut faire une pause pour profiter de la forêt. Après une demi-heure de marche, vous êtes sur le site. Le bassin  bleu, d’environ 3 mètres de large sur 5 mètres de long vous attend !!

Vous pourrez aussi vagabonder et découvrir la forêt tropicale, dense et hospitalière, avec son volcan dominant La Soufrière, non loin de la ville de Basse Terre.
Ce passage à Basse Terre, vous donnera envie de revenir rapidement !!